Le fēng shuǐ

Le fēng shuǐ (prononcé fonchoué en français, signifie le vent et l’eau) est l’art de vivre en harmonie avec son environnement en favorisant la circulation de l’énergie, le Chi (qì). Utilisé correctement, le fēng shuǐ
apporte à celui qui le pratique un bien être physique, affectif et spirituel.

Cette discipline s’appuie sur la théorie des cinq éléments (terre, métal, eau, bois, feu), le principe du yīn et du yáng, les cycles temporels, etc. Les parties yīn d’une maison sont l’arrière du bâtiment (les chambres, salles de bains) et les parties yáng sont les parties avant de la maison (séjour, cuisine, entrée, bureau). Les cinq éléments (bois, feu, terre, métal et eau) sont positionnés en fonction des axes cardinaux.

La théorie des cinq éléments est le principal pilier sur lequel s’appuie le fēng shuǐ. Ces cinq phases correspondent à des périodes définies, comme par exemple les saisons (hiver = eau, printemps = bois, été = feu, automne = métal, intersaisons = terre) mais aussi les années, mois, jours, heures. En fonction de l’écoulement du temps, le qì subit des transformations et donc des changements de propriétés cycliques.

Pratiquer le fēng shuǐ c’est équilibrer les forces en présence, ou modifier celles-ci en fonction d’un objectif précis. Le fēng shuǐ n’est pas un art du placement et ne consiste pas non plus à vivre en harmonie avec la nature, mais bien à modifier les conditions énergétiques dans lesquelles se trouve un site dans un but déterminé. À ce titre, le fēng shuǐ est quelquefois considéré comme une médecine de l’habitat.

Voici quelques conseils pour décorer chaque pièce de votre habitation selon les principes du fēng shuǐ :

L’entrée:

L’entrée de votre maison ou de votre appartement est la pièce la plus importante selon le fēng shuǐ. C’est la première pièce de passage tant pour le visiteur que pour le Chi, elle est le réceptacle des énergies qui se glissent dans l’habitation, recevant tout ce qui y entre, les bonnes comme les mauvaises choses.

Le fēng shuǐ préconise l’ordre, n’encombrez pas l’entrée de vêtements ou chaussures, le Chi stagnerait, risquant de provoquer une vie sociale difficile et une mauvaise harmonie familiale. Aménagez un espace dans un placard, ou prévoyez un meuble spécialement conçu pour leur rangement. Gardez l’espace aéré, rangé et joliment décoré en tout temps. Placez  Un miroir qui agrandit l’espace, de préférence sur le mur du fond et choisissez-le de forme ronde et douce. Jamais en face de la porte pour éviter les fuites d’énergie. L’entrée doit être claire et lumineuse.
Choisissez des couleurs en harmonie avec les autres pièces visibles de votre demeure.

La pièce sur laquelle donne l’entrée à aussi son importance. De l’entrée, la vue doit être dégagée, si possible sur un séjour propre et bien rangé. L’impression que l’on ressent en arrivant quelque part peut conditionner notre état d’esprit. Une entrée austère ou lugubre risque de déclencher un sentiment de tristesse ou de mal-être chez toute personne qui pénétrera dans la maison (Cela rejoint d’ailleurs beaucoup une des bases de home staging dont  je vous parlerai très bientôt).

Le fēng shuǐ recommande de choisir avec soin la couleur de la porte extérieure. Une porte d’entrée rouge vif est sensé apporter chance, une porte verte une vie agréable et une bonne santé et une porte noire l’argent. On recommande de ne pas installer une porte vitrée car elle peut avoir le même effet qu’un miroir et entrainer la fuite d’énergie. Si le règlement de votre quartier vous empêche d’installer une porte pleine, recouvrez la vitre d’un rideau, d’un store ou encore d’une pellicule givrée. Les heurtoirs métalliques et les carillons sont bénéfiques, ils attireront le Chi dans la maison et faciliteront sa circulation. De l’extérieur, la porte d’entrée doit être visible, elle ne doit pas être masquée par une butte ou des arbustes.

Le salon :

C’est le cœur de la maison. Il doit être chaleureux, accueillant et idéalement situé près de l’entrée. Il doit se trouver à côté de la chambre à coucher dans un appartement,  et pour une maison à étage il doit se situer au dessous de la chambre. Comme on s’y retrouve en général en fin d’après midi et le soir, il doit se trouver face à l’ouest, la fenêtre doit donner sur le jardin ou un beau paysage. Le salon idéal doit être carré.

Etant une pièce située dans la partie avant de la maison, le salon est largement dominé par l’énergie yáng en fēng shuǐ. Il symbolise la sociabilité, la joie et la convivialité. Il devrait avoir deux portes, l’une proche de l’entrée et l’autre donnant plus directement sur les autres pièces, pour permettre la circulation du Chi.

Pour que votre salon permette la libre circulation du Chi, choisissez avec minutie les meubles de la pièce.

Les fauteuils et le canapé doivent être disposés autour d’un point central, la cheminée ou la table basse par exemple et doivent toujours faire face à la porte d’entrée.  Si la taille de votre pièce vous contraint à placer votre canapé au centre de la pièce et non contre un mur, placez une plante, une lampe ou une petite table derrière. On peut  y installer un téléviseur, (mais pas un ordinateur) à condition de mettre sur sa gauche une plante verte pour éliminer les ondes négatives. Evitez le cactus c’est la pire des plantes qu’on peut mettre dans une maison, il est mauvais pour l’énergie. Une table carrée ou surtout ronde sera préférable à une table ovale ou rectangulaire. Les chaises, au nombre pair, se trouvant dans la pièce ne doivent pas tourner le dos aux fenêtres et aux portes. La cheminée ne doit jamais rester ouverte. Un écran ou une vitre doit protéger le foyer. Les cheminées ouvertes affaiblissent le Chi et font fuir la fortune. Le salon ne supporte pas le désordre. Aussi, évitez l’abondance d’accessoires de décoration. Placez des objets de décoration aux couleurs sombres, afin de permettre le passage de l’énergie yīn dans la pièce.

Optez pour des meubles aux couleurs claires comme le beige crème, le marron clair, le vert clair ou encore le blanc. La couleur des meubles doit être en parfaite harmonie avec celle des murs de votre salon. Pour l’éclairage, misez sur une lumière modulable. Ainsi, à chaque moment, sa lumière.

La cuisine :

La cuisine est une des pièces les plus importantes dans la maison pour le fēng shuǐ. La nourriture qu’on y prépare représente la qualité de vie et reflète la santé des personnes.

La situation idéale serait que l’entrée de la cuisine ne soit pas visible de la porte d’entrée de la maison. Selon la croyance, une cuisine visiblement reliée à la porte d’entrée peut causer des troubles digestifs.

Elle doit être agencée de manière pratique afin d’éviter tout déplacement superflu. La disposition des appareils est très importante pour assurer le bon écoulement des flux d’énergie. La cuisinière doit être placée à un endroit où chaque personne entrant dans la cuisine peut l’apercevoir directement. C’est un lieu où règne un conflit perpétuel entre le feu et l’eau. Symbole du feu, la cuisinière doit être éloignée de l’évier et du frigo symboles de l’eau,  et sur un mur orienté à l’est ou au sud. Ne  la placez jamais sous une fenêtre. Le plan de travail doit être orienté de façon à ne pas tourner le dos à la porte et à pouvoir avoir une vue d’ensemble sur toute la pièce.

Rien ne doit être suspendu au dessus de la hauteur de votre tête

Pour les matériaux évitez les éléments de la même matière comme par exemple une cuisine en bois et du parquet au sol.

Le rouge doit être évité dans cet endroit de la maison. Si vous avez trop de rouge du côté de votre cuisine, votre maison est plus propice aux feux domestiques. Misez sur les couleurs claires comme le jaune ou les tons brun foncés qui chargent la nourriture d’énergie conviviale et vivifiante.

Enfin, veillez à la maintenir propre et ordonnée.

La salle à manger :

Le fēng shuǐ nous conseille différentes orientations. Dirigée vers l’est, cette pièce sera ensoleillée dès le matin pour un petit-déjeuner tonique. Vers l’ouest, elle sera propice à la détente. Orientée sud-est, elle favorisera les échanges et les discussions en famille. Votre salle à manger pointera idéalement vers le nord-ouest pour organiser fêtes et réceptions. Si la salle à manger donne sur le jardin  tout est pour le mieux, car une vue relaxante est toute indiquée lorsque l’on mange. Cependant si la vue est désagréable voire déprimante, n’hésitez pas à habiller la pièce avec des stores vénitiens ou des rideaux légers.

De nos jours, elle est souvent intégrée dans le séjour ou la cuisine. Il conviendra alors de séparer visuellement cet espace des autres, grâce à des plantes, une étagère, un paravent ou des tapis différents.

L’espace où l’on prend ses repas doit si possible occuper une position centrale, idéalement entre le séjour et la cuisine. Evitez de placer la table dans le courant d’air, entre une porte et une fenêtre. Décalez-la le plus possible. Evitez de disposer la table avec vue sur la porte principale ou les toilettes. Privilégiez les lieux protégés, loin de la télévision et d’autres 
 »facteurs perturbateurs ». Les invités devront être de préférence six, huit ou neuf, les chiffres favorables à la pondération.

La table est de préférence de forme ronde .Si la table de la salle à manger est carrée, veillez à ne pas occuper les angles qui risqueraient de briser harmonie et équilibre ou posez une nappe dessus. On évitera trop de matières telles que le verre ou le chrome qui refroidiraient l’atmosphère, notamment le verre qui est source de distraction et d’inquiétude. Si votre table est ronde, posez un objet carré en son milieu. Si votre table est carrée, posez un objet rond, question d’équilibre.

Placer un grand miroir à l’endroit où l’on prend ses repas est porteur de chance, car les mets présentés sur la table sont symboliquement doubles. Le fēng shuǐ conseille d’éviter d’accrocher aux murs des portraits de vos aïeux ou d’encombrer la pièce de lourds meubles de famille dont le passé pourrait parasiter votre présent.

Il est important de créer une atmosphère stimulante et joyeuse et d’utiliser des couleurs favorisant la digestion et la cohésion familiale, on optera alors pour des motifs discrets et des coloris clairs, tels que le blanc et le jaune, mais aussi le vert, le rose et tous les tons ocre.

D’après le fēng shuǐ, il est préférable de privilégier un éclairage au plafond (spots, plafonnier) plutôt que des lampes à poser qui concentreront les flux d’énergie au sol.

Pour un repas chaleureux il faut agrémenter la table de bougies et disposer un bouquet de fleurs fraîches pour réunir l’eau et le feu. Selon la couleur choisie, les bougies favoriseront la passion (rouge, symbole du Feu), la tendresse et les sentiments amoureux (rose ou Grande Terre), la créativité (vert, couleur du Bois), ou encore les échanges, la spiritualité et la tolérance (jaune, la Terre).

La chambre :

Elle est, selon les principes du fēng shuǐ, associée à l’énergie yīn. Elle devrait être située à l’arrière de votre maison dans le coin qui se trouve le plus à droite, loin de la rue. La chambre à coucher est un pièce essentielle où nous récupérons de notre travail quotidien. C’est une pièce où nous passons plus d’un tiers de notre vie. Parce qu’elle est votre asile de repos et de ressourcement, son atmosphère doit être reposante et enveloppante.
La chambre à coucher est de plus un lieu de l’intimité où les partenaires se retrouvent. Il est donc primordial qu’il y règne l’harmonie. Tout doit évoquer la douceur, le moelleux.

L’emplacement du lit est essentiel. Il ne doit pas être positionné directement face à la porte. C’est ce que l’on appelle « la position cercueil » et cela vous vide de votre énergie. Mais il faut que celle-ci soit visible depuis le chevet. Choisissez l’endroit le plus harmonieux de la pièce. Jamais entre la porte et la fenêtre, le plus loin possible de ces deux issues, la tête contre un mur en évitant de le placer sous une fenêtre.

Vous devez placez votre lit au moins 25 cm au dessus du sol sans rien mettre en dessous afin de permettre aux énergies positives de circuler librement. Il est préférable d’avoir de l’espace de chaque côté du lit de sorte que votre partenaire ou vous-même ne vous sentiez pas coincés contre un mur.

Evitez d’accrocher un cadre très lourd ou d’avoir des meubles de rangement ou même des étagères au-dessus de la tête ainsi que de chaque côté du lit car la tête de lit se trouvant en quelque sorte dans une sorte de niche ou d’alcôve, cela provoque une pression sur la tête et peut être la cause de maux de tête ou d’autres désagréments.

La symétrie de la chambre fēng shuǐ est un facteur d’équilibre. Prévoyez par exemple, deux tables de lit identiques. Les meubles seront de préférence arrondis, de couleurs claires et placés à une certaine distance du lit. Si vous avez des tables de nuit dépareillées, cela veut dire que l’un de vous deux aura plus de pouvoir que l’autre. Des tables de nuit carrées ou angulaires peuvent diffuser un mauvais Chi qui peut agir sur votre santé et en particulier sur le foie. 
Evitez de mettre une bibliothèque dans la chambre. La présence de livres est propice à la réflexion et vous empêchera d’avoir un sommeil apaisé.

Une poutre au-dessus d’un lit peut créer de gros problèmes dans un couple et peut également affaiblir la partie du corps qui se trouve au-dessous. Pour détourner les énergies négatives, des plantes vertes doivent être placées devant les poutres verticales, et un carillon à vent peut être accroché au plafond devant une poutre horizontale.

Ne regardez pas la télévision dans votre chambre ou alors cachez la dans un meuble. Surtout n’introduisez rien dans la chambre en rapport avec votre activité professionnelle. Cet espace est celui de la détente, préservez-le.

Ne dormez pas avec une couverture électrique parce qu’elle peut « brouiller » le système auto-magnétique de votre corps. Rien ne vaut une bonne vieille bouillotte. Ne dormez pas sur un double matelas, si vous voulez avoir une relation active, chaleureuse et intime avec votre partenaire. En effet, un matelas coupé en deux suggère à votre subconscient qu’il y a un fossé irréconciliable entre vous. Choisissez un matelas en fibres naturelles et des draps en lin ou coton. Les tissus synthétiques en effet créent de l’électricité statique qui peut causer des interférences avec les fonctions du corps. On met l’accent sur l’énergie yīn en donnant la préférence aux matières douces et légères qui favoriseront un sommeil réparateur.

Il est vivement recommandé de dormir dans un lit en bois naturel (évitez soigneusement tous les bois agglomérés ou reconstitués) choisissez de préférence du bois de provenance écologique, éliminez toutes les parties métalliques ou mécaniques de votre lit.

Ayez au moins une grande plante dans votre chambre pour rafraîr l’atmosphère. Les grandes plantes sont en effet préférables car elles ont un Chi plus fort et ne feront pas fouillis. Ne mettez pas des photos de vos enfants, car dans votre chambre vous n’êtes plus des parents mais un couple ou vous-même tout simplement. A la place mettez une photo de vous deux prise dans des moment heureux. Pour qu’il émane de la chambre une atmosphère de quiétude et de sérénité, il est important de mettre des rideaux aux fenêtres. Les miroirs sont importants mais pas plus de deux et jamais au pied du lit. La température de la pièce ne doit pas excéder plus de 18°. Si votre chambre est attenante à une salle de bains, maintenez la porte fermée afin que l’énergie négative de cette dernière n’envahisse pas la chambre.

Pour assurer un bon repos, on choisira comme teinte de base un ton pastel (plutôt yīn) et on évitera, par exemple, un rouge vif (trop yáng). Le vert est la couleur appropriée avec une lumière douce. La couleur utilisée pour le plafond doit être plus pâle que celle des murs. En effet un plafond très sombre peut réduire votre champ d’énergie ou créer une énergie stagnante. Evitez les rayures ou des murs avec des couleurs très contrastées car cela peut provoquer des disputes.

Directions pour dormir :

Nord : Si votre tête est orientée vers le Nord, votre sommeil sera profond et bénéfique.

Est : Dormir dans cette direction vous donnera plus d’énergie et vous aidera à vous réveiller plus facilement le matin. Cela peut aussi créer de nouvelles perspectives dans votre carrière ou vos finances.

Nord Est : Orientée Nord Est, cela peut vous rendre très ambitieux mais aussi créer des troubles du sommeil.

Sauf prédisposition personnelle, et éventuellement selon le magnétisme local, il n’est généralement pas recommandé de dormir dans les autres directions car cela peut être source de fatigues et de maladies.

La salle de bain :

Elle doit se trouver au nord qui symbolise l’eau. La salle de bain est une pièce qui dégage beaucoup d’énergie. Pour favoriser la circulation du Chi, elle doit donc être aussi éloignée de l’entrée de la maison ou de l’appartement que possible ni adjacente à la cuisine. Elle ne doit pas non plus se situer au fond d’un couloir. La salle de bain ne doit jamais être placée directement au-dessus de la porte d’entrée de la maison, encore moins les toilettes. Si elle n’est pas orientée sud-est, votre salle de bain placera la maison sous le signe d’heureuses finances.

La salle de bain est bien sur le lieu où on se lave, où se trouve beaucoup d’eau, et elle est donc la pièce où l’on élimine et supprime. C’est dans la salle de bain que l’eau, le « shui », concentre ses énergies.

Les toilettes ne doivent pas être dans la salle de bain mais séparées. Si vous ne pouvez faire autrement,  le couvercle des toilettes doit être toujours baissé pour empêcher aux mauvaises énergies de remonter. Il est très important de toujours laisser la porte de la salle de bain fermée, et encore plus si vous avez une salle de bain accolée à votre chambre. Les chinois disent qu’en laissant la porte de la salle de bain ouverte et la lunette des toilettes relevée, vous faites fuir votre fortune.

Votre miroir doit être le plus large possible. La croyance de cette suggestion est qu’en ayant une grande image, claire et nette de vous en début de journée, vous commencerez la journée avec une excellente vision. Etant le lieu le plus humide de la maison, il est important qu’elle soit très bien ventilée afin de maintenir une atmosphère saine et empêcher le Chi de stagner. On privilégiera également tout matériau susceptible d’accélérer le flux du Chi comme le carrelage. Des murs carrelés sont particulièrement recommandés pour permettre une circulation harmonieuse et une protection efficace.

Utilisez des articles de salle de bain en métal plutôt qu’en plastique. Évitez les tapis dans les salles de bain car ils rendent la pièce plus yīn et plus humide. Mettez votre panier à linge sale hors de la vue. Le couvercle doit pouvoir se refermer. On ira vers un aménagement à surfaces lisses qui favoriseront la circulation du Chi. Des meubles aux courbes arrondies laquées, lasurées ou vernis, des vasques en pierre, verre ou bois noble, le tablier de baignoire en médium plaqué.

Les meilleures couleurs à utiliser dans une salle de bain sont le bleu léger, les couleurs crémeuses, le vert et le gris sourd. Il ne doit pas y avoir de rouge dans la salle de bain pour éviter de mettre en conflit l’eau et le feu. Si vous mettez du violet, vous ajoutez de la spiritualité.

Enfin, installez des spots d’halogènes avec régulateur d’intensité ou des bougies.

Il va de soi qu’on doit garder ces endroits d’une propreté impeccable.

Le bureau :

Le bureau est un lieu indispensable dans la maison, qu’on travaille depuis chez soi ou pour s’occuper des tâches administratives. Pour déterminer la disposition de votre bureau il faut vous poser tout d’abord quelques questions, à savoir, ai-je besoin de calme, de place, quel emplacement sera le plus adéquat pour mon espace bureau.

Evitez les pièces sombres à la lumière artificielle comme le sous-sol, privilégiez une bonne luminosité naturelle. Orientez votre bureau de façon à avoir la lumière du jour du côté opposé à la main qui tient le crayon. Vous aurez besoin d’une lampe d’appoint pour le travail en soirée afin d’éviter d’utiliser l’éclairage de plafond qui génère des zones d’ombres désagréables, idéalement disposez votre lampe à environ  40 cm du plan de travail et du côté opposé de la main qui écrit.

Pour un bureau fēng shuǐ, ne vous asseyez pas dos à la porte ni face à un mur. Etre face à un mur bloque le Chi et donne l’impression qu’on ne peut pas évoluer, que sa progression est bloquée. Si vous ne pouvez faire autrement, accrochez un miroir au mur. Vous ne devez pas, non plus, être dos à une fenêtre, cela dissipe le Chi. Si vous ne pouvez faire autrement, masquez la fenêtre avec un rideau, un store, une plante ou encore un paravent. Ne vous asseyez jamais face à la porte de votre bureau. Essayez de vous orientez dans une direction où vous pourrez bien voir la porte, mais pas directement en face.

Il est important de se sentir à l’aise dans votre espace de travail. Votre bureau et votre chaise doivent convenir à votre corpulence, on préférera un fauteuil à dossier haut, il symbolise la protection des supérieurs. L’accès à votre aire de travail doit être facile. L’ordinateur sera positionné de façon décalée, si possible à droite, sur un retour de bureau. A chaque direction correspond un certain type d’énergie, placez donc les objets aux bons endroits : Au nord, placez votre agenda, organiser ou planning dans la zone carrière. Au sud, disposez une lampe dans la section de la renommée. Elle illuminera vos perspectives d’avenir. A l’est installez une plante verte à feuilles arrondies pour améliorer les relations avec vos collègues. A l’ouest posez le téléphone, le fax, les cartes de visite, tout ce qui favorise les contacts avec l’extérieur.

Derrière soi, il est recommandé d’accrocher un tableau représentant un paysage de montagne et devant soi un tableau représentant la mer, un paysage aquatique ou un aquarium. L’eau symbolise la richesse et la prospérité. Aux étagères ouvertes qui attirent poussière et mauvais Chi, préférez des rangements fermés comme des placards, à moins que ce ne soit une bibliothèque. Les poubelles doivent être invisibles.

Les matériaux doivent être choisis selon la pièce : bois, verre, métal, toutes les matières naturelles s’intègrent parfaitement.

Les couleurs chaudes favorisent la communication, le contact. Vives, elles dynamisent, donnent du tonus, claires, elles apaisent et aident à la concentration. Usez du vert et du bleu pâle pour apaiser les tensions, du jaune pour stimuler la créativité, du mauve pour la concentration et du pêche pour les tâches fastidieuses.

Votre bureau doit rester propre et en ordre afin que vos pensées le soient aussi. En empêchant les poussières de s’accumuler, les énergies sont renouvelées. Un bureau qui croule sous les dossiers renvoie non pas l’image de quelqu’un de très occupé mais l’image de quelqu’un qui s’est laissé dépassé, qui ne maitrise plus son travail.

La chambre d’enfant :

Dans sa chambre, l’enfant joue avec ses frères et soeurs ou avec d’autres enfants. C’est là aussi qu’il fait ses devoirs et c’est aussi là qu’il dort. Il faut répondre à tous ces besoins par le biais d’un aménagement, de couleurs et de matériaux appropriés. Les enfants doivent se sentir à l’abri dans ce petit univers qui est le leur.

Le lit trônera dans l’espace le plus harmonieux de la pièce, à distance de la fenêtre et de la porte et en évitant de le placer sous une fenêtre, positionné à une vingtaine de centimètres du mur, cela laissera libre cours à ses pensées et son imaginaire. La tête du lit est idéalement orientée au nord pour les nouveaux nés, pour les enfants plus grands, l’Est et le Sud-Est sont les orientations les plus indiquées.

Les jeux, stimulants de son imaginaire, doivent être accessibles, donc en bas. Les ranger en hauteur induit une notion d’effort et freine sa spontanéité. Des tiroirs de rangement sous le lit
sont envisageables, à condition que l’enfant puisse les ouvrir facilement. Evitez les tiroirs encombrés d’objets trop lourds ou cassés, qui entraîneront une stagnation du Chi. Si vous achetez un mobile pour un bébé, choisissez le en métal et installez le dans la partie ouest de la pièce, ne l’accrochez jamais au-dessus du lit. Pour les autres jouets, privilégiez le bois.

Le  bureau ne sera pas placé entre la porte et la fenêtre, où le Chi est trop rapide, assurez-vous que la porte est bien dans son angle de vision, sinon l’éventualité de se faire surprendre peut l’angoisser et le pousser à gigoter et se déconcentrer.

Pour favoriser la santé, placez dans le secteur Est de la pièce, une photo de l’enfant dans une activité qu’il aime, cela va générer une énergie positive et stimuler sa vitalité. Ne mettez pas de photos de lui bébé, cela le freinerait dans son évolution. Si l’enfant veut avoir des affiches ou des posters, préférez les petits formats situés à la hauteur de ses yeux. Ne mettez pas de miroirs, véritables accélérateurs de Chi, surtout en face du lit, ainsi que les affiches de félins, « féroces » selon le tao.

On choisira les meubles de préférence en bois naturel, avec des formes arrondies. Vous favoriserez le Chi et vous éviterez le dégagement de radiations électromagnétiques et aussi de gros bobos.

Le sol devra être de préférence en bois, et on peut y apporter de la chaleur en plaçant un tapis en laine par exemple. Si vous préférez la moquette, choisissez-la en laine.

Privilégiez les teintes claires et pastelles, symboles de calme et d’ouverture, pour habiller les murs. Vous pouvez la peindre en blanc, couleur traditionnellement reliée à l’enfance dans le tao, mais adouci, type coquille d’œuf. Et jouez avec d’autres teintes, comme le orange clair, relié au plaisir de jouer, et le turquoise, relié au sommeil. Evitez les frises sur le mur qui, en séparant le haut du bas, empêchent symboliquement l’enfant de grandir. Le plafond sera peint dans un coloris plus pâle que les murs. Un « toit » sombre posé sur ses pensées réduirait, en effet, son champ d’énergie au risque de provoquer morosité et repli sur soi.

Quand l’enfant passe certains caps, veillez à apporter des changements symboliques dans sa chambre, qui l’encourageront à grandir. Tous les vêtements et les jouets qui ne sont plus de son âge doivent être régulièrement évacués et pas seulement pour des questions de place disponible. Les objets dans sa chambre reflètent et accompagnent son développement. Conserver toute sa collection de peluches sur le lit après l’âge de la maternelle peut favoriser la stagnation et bride l’élan de l’imaginaire. Demandez à votre enfant de choisir les deux ou trois peluches qu’il préfère.

On range les jouets chaque soir, parce que le désordre est source de stress.

Le jardin :

Le jardin est le prolongement de votre maison, un espace de détente privilégié qu’il convient de rendre aussi invitant et confortable que votre intérieur. L’harmonie doit régner entre ces deux mondes de même que les chemins qui les relient entre eux. Pour y parvenir, le fēng shuǐ nous incite à respecter autant que possible la nature et ses mouvements. Allées et chemins qui mènent vers votre porte d’entrée seront dont dégagés et de préférence sinueux. L’énergie se dégage en douceur des formes arrondies, à la différence de l’énergie négative, qui provient des lignes brisées et des formes agressives. Les lignes droites épuisent et donnent le sentiment d’être toujours survolté, fatigué et de ne pouvoir profiter de la vie. On maintiendra les sentiers propres et sans embûches afin de ne pas dévier le flux naturel du Chi. Dans l’esprit du fēng shuǐ, un jardin ne doit jamais être surchargé.

Une énergie positive se ressent aussi en plein soleil, pourvu que cette lumière ne soit pas trop vive et aveuglante, comme lorsqu’elle se reflète sur des murs blancs. Les grands arbres apportent force et protection mais, trop proches de la maison, ils oppressent et empêchent le soleil de passer. Plantez-les donc à bonne distance.

L’eau vive est génératrice de richesse, porteuse d’énergie nourricière. Placez cette source derrière la maison, dans le coin gauche du jardin. Gardez-la toujours claire et fraîche, peuplée de plantes et de poissons. Une cascade dirigée vers la maison semblera apporter par flots fortune et plaisirs. Attention à la dimension du bassin, elle doit rester plus petite que celle de la maison, afin de ne pas se sentir « noyé », surtout si le jardin est petit. Dans les vastes espaces, un grand bassin sera au contraire le bienvenu s’il est situé assez loin de l’habitat.

Les espaces de repos seront disposés sur le côté gauche du jardin, tandis que de l’autre côté se situeront les espaces de jeux et d’activités. Vous éviterez ainsi toute tension entre les utilisateurs du jardin.

L’éclairage doit par sa taille et son emplacement être en harmonie avec les plantes et le milieu ambiant. Il apprivoise les zones d’ombre et permet de profiter du jardin le soir.

Vous sélectionnerez les plantes et les éléments de jardin en fonction des zones pour lesquelles la saison et l’énergie sont associées.

Au Sud-Est, associé à la richesse et au printemps, l’élément dominant est le petit bois. La couleur dominante sera le violet, symbole de la spiritualité, de l’intuition et de l’abondance. Il donne une impression d’espace. Autant yīn que yáng. La forme dominante est le rectangle. Pour l’aménagement, un ruisseau, s’écoulant vers l’est ou l’ouest, peuplé de poissons rouges et argent pour la prospérité. Vous y planterez des petits arbres, haies, arbustes à fleurs. Exemples, la glycine, l’azalée, le rhododendron, le lilas, l’aubriète, la lavande, la violette, le crocus, la jacinthe.

Au Sud, associé à la réputation et au succès et à l’été, l’élément dominant est le feu. La couleur dominante, le rouge, le pourpre. Très yáng. La forme dominante : le triangle. Pour l’aménagement, apportez de la lumière à travers des lampes de jardin, des lampadaires. C’est la place idéale du barbecue. Vous y planterez des plantes à fleurs ou à feuillage rouge. Exemples, les rosiers, pivoines, coquelicot, anémone, géranium. Atténuez la force du rouge par des touches d’orange et de jaune (dahlia, canna) ou même de blanc (arum, clématite).

Au Sud-Ouest, associé au couple, l’élément dominant est la grande terre. La couleur dominante, le rose, le jaune, l’orange. L’orange de la sagesse et de la pureté. Le jaune de la royauté, de l’optimisme et de l’exubérance, le jaune dynamise l’espace. La forme dominante, le carré. Aménagez un salon de jardin, un kiosque, des statues en pierre (de taille proportionnelle au jardin, sans surcharger), pots en céramique, lourds et carré. C’est la zone où on installe le potager, et les autres plantes comestibles. Petites et moyennes plantes à fleurs ou à feuillage rose, jaune, orange ou ocre sont conseillées, comme les  glaïeuls, mufliers, hibiscus, pensées, giroflées, capucines, narcisses et jonquilles en parterre, marguerites, tournesol, genêts et mimosa.

A l’Est, associé à la famille et au printemps, l’élément dominant est le grand bois. La couleur dominante, le vert, est symbole de l’harmonie, de l’équilibre et de la sérénité. Yīn. La forme dominante, le rectangle. Installez une terrasse et du mobilier pour la convivialité. Plantez de grands arbres et zone boisée naturelle. Exemples, le buis, le troène, le fusain, le laurier-palme, l’euphorbe, la fougère. Les fleurs et les feuilles retombantes sont à éviter.

A l’Ouest, associé aux enfants et à la créativité, et à l’automne, l’élément dominant est le petit métal. La couleur dominante, le blanc, est symbole de pureté, de fraicheur et harmonie, le gris et l’argenté. La forme dominante, le cercle et la sphère. Installez balançoire, mobilier, pots, carillon, rocher, rocaille. Plantez de petits arbustes à fleurs blanches ou au feuillage gris argent, au port arrondi. Mariez le blanc à des fleurs de couleurs vives (yáng) et au feuillage vert (yīn), seul, le blanc donne une impression de froideur. Exemples, anthémis, lis, marguerite, muguet, jasmins, santolines, armoises, magnolias et seringat.

Au Nord-Est, associé à la sagesse, l’élément dominant est la petite terre. La couleur dominante, jaune, orange, ocre. La forme dominante, le carré. Disposez un banc pour le repos. Plantations de haies ou de bosquets en périphérie. Plantes à fleurs ou à feuillage jaune, orange ou ocre sont parfaits, comme les glaïeuls, les mufliers, les hibiscus, pensées, giroflées, capucines, narcisses et jonquilles en parterre, marguerites, tournesol, genêts, mahonias, corètes et mimosas

Au Nord, associé à la carrière et à l’hiver. Le Chi doit y circuler sans entrave, l’élément dominant est l’eau. La couleur dominante, le bleu, est symbole de la fraicheur et du calme. Les chinois lui prêtent des vertus médicinales. yīn. La forme dominante, ondulation et sinuosité. On y verra une rocaille, des rochers. Prévoyez des plantes aquatiques et des fleurs bleues comme le lotus, nénuphar, pervenches, delphiniums, hortensias, iris, clématites par petites touches, pensées, campanules associées à des fleurs blanches (alysses, achillée, astilbe).

Au Nord-Ouest, associé au soutien et à l’automne, l’élément dominant est le petit métal. La couleur dominante, le blanc, le gris et l’argenté. La forme dominante, le cercle et la sphère. Aménagez une terrasse pour la convivialité. Plantez de petits arbustes à fleurs blanches ou au feuillage gris argent, au port arrondi. Mariez le blanc à des fleurs de couleurs vives (yáng) et au feuillage vert (yīn). Exemples,  anthémis, lis, marguerite, muguet, jasmins, santolines, armoises, magnolias, lierre et seringat

Publicités

Aménager son extérieur

Le printemps montre enfin le bout de son nez. Comme c’est le cas pour de nombreux citadins, on est de plus en plus épris de verdure, de coin zen, d’odeurs parfumées. Alors, si vous avez au moins une terrasse ou un balcon, profitez-en pour l’aménager et le transformer en petite bulle verte et colorée, pleine de charme. Un joli petit potager de plantes aromatiques, quelques fleurs bien choisies, un mur végétal personnalisé.

Un aménagement extérieur doit être bien structuré et respecter vos goûts et besoins actuels et futurs. Que vous ayez une grande cour ou un petit balcon, il faut savoir harmoniser l’ensemble des éléments entre eux, comme vous vous le feriez dans l’élaboration d’un décor intérieur. Avant toute chose, demandez-vous quel usage vous souhaitez faire de votre espace. Pour organiser votre espace d’une façon cohérente, dessinez votre plan à l’échelle. N’oubliez pas qu’il est toujours plus facile de corriger une erreur sur papier que sur le terrain. Pensez à l’avenir de cet aménagement. Positionnez tout de suite les éléments à construire. Si vous prévoyez l’ajout d’une remise pour ranger les outils de jardins, une terrasse pour recevoir parents et amis, ou une clôture pour préserver votre intimité, planifiez soigneusement cette étape avant de vous précipiter en magasin.

Les travaux qui demandent de la machinerie, comme la pose de pavé ou d’un muret, doivent être effectués en premier, avant l’aménagement des végétaux. Prenez conscience de l’atmosphère à créer et déterminez les principaux éléments à inclure tels un gazebo, une tonnelle, un bassin, etc. Inspirez-vous de l’architecture de votre maison dans la conception de votre aménagement. Faites une analyse de sol pour connaître les végétaux à planter et tenez compte de leur floraison, du drainage et de l’ensoleillement pour créer des effets visuels réussis!

Le sol

Si le vert n’a aucun crédit à vos yeux, que l’idée même de tondre vous donne des boutons, optez pour un revêtement non végétal. Faciles à entretenir, le bois et la pierre offrent plein d’avantages. Par mauvais temps vous n’aurez pas les pieds boueux, et par beau temps vous disposerez les transats à l’endroit qui vous plaît, sans que vos fauteuils s’enfoncent dans le sol.

Ce type de revêtement ne doit cependant pas couvrir de trop grandes surfaces, sous peine de surchauffer l’atmosphère autour de la maison.

Réfléchissez à l’implantation de votre revêtement avant de vous décider, de façon à bien l’intégrer à votre environnement. Une surface entièrement minéralisée tout autour de la maison risque de vous paraître froide et monotone. Le bois est plus chaleureux, mais il donne un style particulier.

En règle générale, il vaut mieux diviser l’espace en plusieurs parties, dont certaines seront habillées de plantes et d’autres du revêtement de votre choix.

N’hésitez pas à marier plusieurs revêtements différents. En ville, sur une petite surface, l’animation au sol constitue un élément à part entière du décor. Ainsi, le bois et les galets s’accordent très bien dans un lieu contemporain. Les graviers de plusieurs couleurs créent des motifs et des contrastes attrayants, les dalles associées à des pavés ou à des graviers deviennent dynamiques.

Associez les plantes vivaces et les couvre-sol à votre surface minérale, en créant des motifs ou en enlevant certaines dalles : l’eau de pluie s’infiltrera mieux dans le sol, et celui-ci restera vivant, ce qui est une bonne pratique écologique à adopter. Dans le même but, posez votre dallage sur lit de sable et en gardant des joints sablés larges dans lesquels vous semez de l’herbe ou plantez des vivaces miniatures.

La terrasse

Construire une terrasse peut s’apparenter à une véritable extension de votre maison. Cette opération est moins difficile qu’il n’y parait, et de nombreuses personnes la réalisent elles-mêmes. 

Les matériaux sont faciles à trouver et les procédés de fabrication très détaillés dans les magasins spécialisés. 

Sachez, toutefois, qu’une terrasse à l’extérieur est considérée comme une extension de votre maison, et peut faire l’objet d’une demande de permis de construire.

L’idéal, une terrasse sur le même niveau que la pièce avec laquelle elle communique, cela permet de belles perspectives et évite de monter et descendre des escaliers. Soit le terrain est plat et la terrasse peut être construite directement sur le sol dans le prolongement de la maison, au niveau de celle-ci. Soit le terrain est en pente et la terrasse devra être surélevée pour être au même niveau que la maison, 2 solutions : Construire votre terrasse sur des poteaux. Excellente solution pour compenser les dénivelés de votre terrain, notamment s’il y a plusieurs pentes. Surélévation en maçonnerie.

On aura besoin d’une surface de 5-10 m² minimum pour installer une table et 4 chaises, d’une surface de 10-15 m² minimum pour profiter d’un bel espace de vie supplémentaire, et de 20-30m2 minimum si vous souhaitez organiser votre terrasse en 2 espaces : un coin table et un coin lounge.

Au-delà de la surface totale, ne vous trompez pas sur la largeur de la terrasse. Afin de circuler agréablement autour d’une table et des chaises, il faut une largeur minimum de 2,5-3m  (70 cm de large pour la table + 80 cm de chaque côté pour une chaise et l’espace de circulation).

Les revêtements

Le choix du revêtement de votre terrasse est souvent la deuxième décision à prendre, et ce, que vous posiez votre terrasse vous-même ou que vous fassiez appel à un professionnel.

Vous choisirez en fonction des caractéristiques du matériau, de vos goûts de l’usage que vous en ferez et bien-sûr du prix.

Il existe 4 principaux types de revêtements :

Le bois, sous forme de caillebotis ou de lames. Il donne un côté très chaleureux à la terrasse, avec son style dedans-dehors en étant le prolongement de la pièce attenante par exemple. Peu d’entretien, en espaçant suffisamment les lames entre elles, toutes les saletés (poussières, feuilles, etc.) seront balayées à l’aide du vent et de la pluie. Une terrasse autonettoyante !

Le béton, il donne un aspect très moderne à la terrasse. Il est réputé très résistant et facile d’entretien. Grâce aux différents traitements que le béton peut subir, on peut obtenir des effets originaux et des couleurs un peu plus variées.

La pierre, elle se présente souvent sous forme de dalles. Le rendu est authentique, naturel et également très moderne selon le type de pierre choisie. Matériau plus lourd que le bois, vérifiez bien s’il peut convenir à votre balcon ou toit terrasse.

Le carrelage, est idéal si vous voulez une terrasse qui ne ressemble à aucune autre. Une terrasse très solide et résistante à l’usure, aux taches : imperméable, il ne nécessite pas d’entretien. Grâce aux différents matériaux et couleurs vous pourrez créer une terrasse unique et personnalisée.

Une terrasse de jardin est un lieu où il fait bon vivre. Encore faut-il être protégé du vent et des rayons nocifs du soleil.

Pour faire de votre terrasse un véritable havre de paix, différents choix d’abris s’offrent à vous.

L’auvent

L’auvent de terrasse est un toit en avancée devant la façade de votre maison. C’est un abri très solide qui vous protège des rayons nocifs du soleil, Il vous protège de la pluie et des orages et protège également vos équipements comme le  barbecue. Il vous offre de l’ombre et vous garantit une température plus fraîche qu’à l’extérieur, il donne un côté esthétique à la terrasse.

En verre, transparent, il n’offre pas d’ombre, nécessite un entretien régulier (les tâches se voient directement). En bois, c’est un matériau noble et esthétique. L’entretien est difficile et il nécessite un traitement contre les intempéries et les insectes. En aluminium ou en inox , c’est opaque, procure de l’ombre et rafraîchit la température. C’est léger, solide et facile d’entretien. En charpente traditionnelle, il sera en harmonie avec le toit de votre maison. Robuste et lourd, il faudra veiller à faire installer les fixations par un professionnel. En toile, c’est en fait un store de terrasse. Il protège contre le vent et le soleil, mais est moins résistant qu’un véritable auvent. Risques de salissures.

L’auvent de terrasse peut aussi être amovible. Cet équipement se place adossé au mur de votre maison. Il est constitué d’une structure solide et de fixations au sol, d’une toile pour vous protéger du vent et des intempéries.

La pergola

Les pergolas sont composées de poutres horizontales soutenues par des colonnes et formant une toiture. Elles sont généralement accolées à la maison, mais elles peuvent aussi être indépendantes. Elles ont une hauteur variable pouvant aller jusque 3 m. Le format standard d’une pergola est de 6 x 3m, mais cette surface peut être plus petite (3 x 3m) ou agrandie si vous le souhaitez. Elles vous protègent du soleil, du vent et des intempéries. Offrent un coin d’ombre et de fraîcheur, et elles peuvent servir de support à des plantes grimpantes. Comme il s’agit d’une zone intermédiaire entre l’intérieur et l’extérieur de la maison, elles permettent de conserver la fraîcheur aussi à l’intérieur de la maison.

En Fer forgé, c’est une structure solide qui dure toute une vie. Un matériau élégant créant de jolies formes, vagues, volutes, etc. En aluminium, généralement avec couverture en polycarbonate (traité anti UV) c’est léger, solide, résistant et facile d’entretien. Le bois nécessite un entretien spécifique, et prend des teintes grisées au cours du temps.

Afin de vous protéger du soleil et des intempéries, différents choix s’offrent à vous pour couvrir votre pergola :

Les plantes grimpantes, plus elles seront nombreuses, plus il fera frais et plus ce sera ombragé. Les canisses, sont des ligne de roseau qui donneront un côté méditerranéen à votre terrasse. La toile devra être choisie imperméable et résistante aux UV.

La tonnelle

La tonnelle de terrasse est une petite construction circulaire à sommet arrondi, généralement faite de treillis et servant d’abri. Elle peut être adossée au mur ou indépendante. Elle vous offre une protection contre le soleil, le vent et les intempéries. Elle vous permet d’être à l’ombre et au frais malgré le soleil, et elle peut servir de support à des plantes grimpantes.

En pin, châtaignier, cèdre rouge, teck ou iroko, son entretien sera difficile si non traité, mais simple si traité pour résister aux agressions extérieures. Elle prendra une teinte grisée au fil du temps qui s’harmonisera dans un environnement végétal. En fer forgé, sa structure sera résistante et durera toute une vie. Son entretien est simple, il suffira d’un brossage à l’aide d’une brosse métallique pour retirer saletés et éventuelles traces de rouille. En aluminium, elle sera légère, maniable résistante et facile à entretenir. La tonnelle de terrasse est parfois couverte d’une toile, mais on utilise plutôt des plantes grimpantes pour former un coin de verdure.

Le chèvrefeuille : plante ligneuse rustique qui produit des fleurs parfumées en été, peut atteindre 3 à 6 m de hauteur. Les clématites sont des plantes dont la floraison est abondante de mars à octobre avec dimensions et formes très diverses. Les rosiers lianes, la rose est une fleur très appréciée pour sa beauté, ils peuvent atteindre 4 m de hauteur.

La toile

 La toile pour terrasse peut être pour le store ou pour recouvrir le toit de vos tonnelles, pergolas ou auvents.

En polyester, c’est matériau résistant à la rupture mais les UV dégradent cette résistance. Imperméable si traité PVC. En fibre acrylique, résiste aux ultraviolets, faible pouvoir absorbant, sèche rapidement et empêche l’incrustation de poussières et pollutions. L’éclat de la couleur  est durable (couleur imprégnée au cœur même de la fibre). On peut lui faire subir un traitement pour rendre la toile « déperlante » (l’eau roule sur la toile et n’est pas absorbée). En coton, les couleurs sont peu résistantes aux UV. La fibre du coton absorbe l’eau et n’est donc pas imperméable. C’est une matière épaisse et lourde, les stores seront plus volumineux pour une même surface. C’est une matière de moins en moins utilisée. En polyéthylène, les couleurs résistent mal aux UV. C’est très résistant à la rupture et 100 % étanche. Le micro-perforé est une matière réalisée à partir de fibres polyester enduites PVC. Elle offre une bonne résistance dans le temps, est facile d’entretien et régule la chaleur et la lumière.

Pour l’entretien de votre toile pour terrasse, veillez à utiliser un jet d’eau claire et la nettoyer avec une brosse souple (évitez les jets à haute pression qui pourraient l’abîmer). Laissez la sécher à l’air libre (ne pas la refermer ou la ranger si elle est encore humide : risque de formation de moisissures). Nettoyez la régulièrement. Après de nombreux lavages, il est possible que votre toile de terrasse perde un peu de son traitement contre les intempéries et/ou les tâches. Utilisez alors un imperméabilisant spécial pour les toiles de terrasse.

Les stores de terrasse 

Il existe deux principaux types de stores de terrasse :

Store banne, à structure fixe, le store est fixé sur la façade : Protection auvent, le auvent placé au-dessus protège le store de la pluie. Protection cassette, elle enferme la toile et le tube d’enroulement pour les protéger. Protection coffre, elle enferme l’intégralité de la structure : toile, tube et bras (structure qui permet d’ouvrir le store).

Store double sur pieds : ouverture par manivelle, amovible, se place à l’endroit où vous le souhaitez.

Lorsque que vous allez choisir votre store de terrasse, trois termes techniques concernant les dimensions vont être utilisés : La largeur : la mesure le long de votre façade. L’avancée : taille du store déplié au-dessus de la terrasse. L’inclinaison : l’angle de la pente du store.

Le store de terrasse possède un certain nombre d’avantages, comme la protection de la chaleur et de l’éblouissement grâce au filtrage des rayons du soleil. Des rouleaux anti-tempêtes pour résister au vent. La visserie en acier inoxydable préserve des intempéries, sa toile en  acrylique a une bonne résistance à l’eau, et évite les salissures. Il existe la possibilité d’avoir des gouttières d’évacuation de l’eau de pluie et d’en trouver à manœuvre électrique, à interrupteur ou à télécommande.

Le paravent

Le paravent de terrasse apporte une touche d’élégance à votre jardin. Il est très utile pour cloisonner un espace à l’extérieur, vous protéger du vent, vous créer un coin d’ombre, vous isoler des regards extérieurs. Il existe en différents modèles. Traditionnel, il est constitué de 3 panneaux articulés (ou plus) comme les paravents d’intérieur, structure généralement en métal, souvent une toile pour les panneaux. Original, il est constitué d’un unique panneau, matériau original, par exemple verre sécuritaire (ne cache pas des regards extérieurs, mais protège du vent), agrémenté ou non avec des jardinières par exemple.

Les dimensions sont en général 170 x 70 cm, ce qui signifie : 1m70 de hauteur,70 cm de longueur par panneau.

Pour la structure, l’aluminium  est léger et maniable, solide et facile d’entretien. Le bois est résistant, son entretien sera difficile et nécessitera un traitement contre les moisissures et insectes. Les matériaux originaux comme le bambou et l’osier  sont solides et élégants.

Pour les panneaux, le matériau peut être le même que celui de la structure (bois, aluminium, osier…) ou un autre. Le plastique est imperméable, solide, lavable facilement mais peu esthétique. Le verre sécuritaire est transparent (ne protège pas des regards indiscrets). Est conçu pour résister aux chocs (rafales de vent par exemple). La toile généralement en polyester enduit PVC, régule la chaleur et la lumière, est imperméable, résistante aux UV et facile d’entretien (nettoyage avec une brosse et de l’eau claire).

Une fois que votre terrasse est terminée, vous vous demanderez sans doute s’il faut y installer une clôture ?

Par mesure de sécurité, si votre terrasse est surélevée (de moins d’un mètre) et si vous savez que des enfants vont jouer sur cette terrasse, prévoyez une clôture qui évitera les chutes éventuelles, même si la structure ne vous paraît pas très haute. Dans le cas d’un balcon ou d’une terrasse sur toiture, un garde-corps d’une hauteur minimum d’1 m est obligatoire. Pour être à l’abri des regards indiscrets, une clôture opaque peut se révéler nécessaire, surtout pour une terrasse près d’une piscine.

Certaines clôtures, grâce à leur matériau ou grâce à leur épaisseur, permettent d’assourdir le bruit de la rue et d’être ainsi plus au calme dans votre jardin ou sur votre terrasse. Il existe un grand nombre de matériaux différents pour votre clôture. Le choix dépendra  en quelque sorte du but recherché par la pose de cette clôture : la sécurité, l’esthétisme, le naturel, l’occultation, etc. Pour une clôture sécuritaire, opter pour un garde-corps résistant, il en existe en aluminium, en inox, en PVC. Vous pouvez aussi construire un mur ou un muret en pierre.

Il existe de très beaux garde-corps en fer forgé et d’autres à panneaux en verre, qui permettent de garder toute la luminosité et qui s’harmonisent tout-à-fait avec le jardin. Si vous préférez un matériau naturel, vous apprécierez le bambou, les canisses, les brandes de bruyère. Vous pourrez aussi choisir d’installer des panneaux en bois, ou même de planter des arbustes dans la terre du jardin ou dans des jardinières. Si votre objectif premier est la tranquillité, vous préférerez de grands panneaux opaques, des brise-vues, ou des nattes en plastique.

Le mobilier

 Il existe différents matériaux de mobilier de terrasse. Votre choix se basera sur vos goûts, le style de votre terrasse mais surtout le budget dont vous disposez.

Le mobilier terrasse en plastique, il s’agit du mobilier de terrasse le moins cher du marché. Existe en différents coloris, pratique et facile d’entretien, il est très résistant.

Le mobilier terrasse en métal, bien plus cher qu’un ensemble mobilier terrasse en plastique. Design et très tendance, assurez vous de choisir un métal traité et protégé pour ne pas avoir de problème de rouille et entretien

Le mobilier terrasse en bois, cher à l’achat, esthétiques et résistants, les bois exotiques résistent bien aux intempéries. Ils sont naturellement imputrescibles (ne craignent pas l’humidité)

Le mobilier terrasse en rotin, bambou, la fourchette de prix est assez large.  il s’ait du mobilier qui se rapprochera le plus d’un mobilier d’intérieur. C’est pour cela que vous devrez lui éviter l’humidité lorsque les mauvais jours arriveront.

Une fois votre mobilier de terrasse choisi, il vous faudra faire l’acquisition d’accessoires qui vous seront bien utiles. Un parasol chauffant, un barbecue. Vous pouvez même installer une douche si vous avez une plage de piscine.

L’éclairage

On ne considère pas toujours l’éclairage à sa juste valeur, mais il est essentiel dans l’esthétique finale. La première règle est que tous les composants, incluant le câblage et l’alimentation, doivent être étanches, aussi vérifiez toutes les normes de sécurité.

On peut voir qu’on peut aménager sa terrasse ou son balcon avec quelques produits faciles à utiliser, et cela augmente considérablement l’esthétique de la maison.

Les spots orientables éclairant vers le haut soulignent les courbes et les couleurs de votre végétation haute, certains peuvent se ficher dans le sol et se retirer pour passer la tondeuse, orientés vers le sol, ils éclaireront un massif de plantations.

L’éclairage de la terrasse est un incontournable. Selon vos préférences et habitudes, adaptez l’éclairage en conséquence.

Si vous prenez les repas dehors, installez une lumière un peu intense (et surtout en hauteur), une suspension ou des appliques. Si vous désirez mettre en valeur les alentours autour d’un verre partagé,  jouez sur l’intensité de l’ampoule (plus faible intensité, douce, diffuse).

Adeptes de la lecture, vous aurez besoin d’une lumière bien orientée comme un petit lampadaire par exemple.

La douce lueur d’un bassin éclairé la nuit, qui permettra les baignades à la nuit tombée. La dernière tendance est de poser sur l’eau des lampes flottantes. N’oubliez pas les photophores, ils sont simples à installer et romantiques. Pour une lumière rasante à l’aspect éblouissant, les spots LED ou halogènes seront parfaits. Éclairer les abords de la piscine possède un autre intérêt majeur, celui de signaler ce point d’eau, en toute sécurité.

Baliser l’allée conduisant au garage ou l’escalier descendant de la terrasse présente plusieurs avantages. Circuler en toute sécurité, apporter une vision correcte de ces lieux devant être empruntés de nuit, ajouter une touche esthétique à votre jardin ou terrasse.

La solution des bornes lumineuses est simple et correcte. Les bornes solaires ne consomment pas d’énergie et sont peu onéreuses. Elles sont de faible puissance mais selon le cas peuvent suffire. Elles sont  pratiques, vous pouvez en multiplier le nombre, voire les déplacer au bout d’un certain temps !

Si vous avez un besoin de plus de lumière, un projecteur halogène est la solution adaptée pour vos abords de maison.

Pour votre confort (ou pour sécuriser l’extérieur de votre maison), pensez aussi à une lampe avec détection de mouvement ou celles équipées d’interrupteur crépusculaire.

Les plantes

Les fleurs sont un moyen efficace d’embellir n’importe quel balcon ou terrasse, et la seule différence est la dimension qui doit parfaitement s’adapter à la surface. En effet, les magasins spécialisés proposent de nombreuses plantes, aussi il vaut mieux mesurer la superficie, et demander conseil au vendeur afin qu’il vous propose les meilleures options. En plus de la surface, l’orientation est importante, car certaines plantes ont besoin de soleil pour s’épanouir. Ainsi, si vous constatez qu’il n’y a jamais de plein soleil sur votre terrasse ou balcon, on conseille des plantes aromatiques telles que la menthe. Ces dernières sont résistantes, et l’ambiance aromatique est garantie.

Toutefois, il est nécessaire de les mélanger avec des fleurs aux parfums doux, notamment si la surface est réduite. Les roses, les orchidées et les primevères sont idéales même si elles demandent un entretien régulier. Elles sont disponibles en kit prêt à l’emploi ou à planter soi-même. Cette dernière catégorie est uniquement conseillée si vous avez la main verte, de plus, vous devrez acheter des produits supplémentaires tels que l’engrais et le terreau.

Si votre terrasse possède une surface réduite, mais une hauteur conséquente, vous pourrez opter pour les plantes grimpantes telles que les lierres ou la vigne. Ces dernières possèdent plusieurs avantages, elles améliorent l’esthétique de manière homogène, et elles nécessitent très peu d’entretien, ce qui constitue un paramètre important. En effet, il existe des arroseurs automatiques, et il suffit de les connecter au robinet pour qu’ils déclenchent des jets à intervalles réguliers.

Pour composer l’aménagement de votre balcon, il est utile de placer contre les rambardes les plantes les plus résistantes afin qu’elles abritent du vent et de la pluie les plus fragiles. Si elles sont basses, vous pouvez les surélever sur des tabourets ou des tables afin de créer des étages. Les plantes grimpantes peuvent courir le long des murs et murets et habiller le tour de votre balcon.

Les pots permettent aux petits balcons davantage de flexibilité que les jardinières. Vous pouvez bouger vos plantes à souhait, leur apporter des soins individuellement et les retirer lorsque la saison est passée. Les couleurs de pot claires sont les plus faciles à assortir sur un petit balcon. Gardez les couleurs vives pour les plantes.

Le outdooring

Je ne peux pas finir cet article sans vous parler du nouveau concept de l’été, le outdooring.

le outdooring est un nouveau style de vie répondant à une demande grandissante des gens. C’est l’art de vivre à l’extérieur, dans un pavillon spécialement aménagé pour répondre à un besoin précis, dans le but de favoriser le bien-être de tous et chacun. Accessible à l’année, cette pièce extérieure, habillée et décorée pour un confort maximal, est une continuité de la maison. Elle offre la possibilité de réunir ceux que nous aimons et de recevoir beau temps mauvais temps, sans le moindre soucis ». Source Trévi.