La salle de bain – partie 1

baignoire Ego par Luca Veer

La baignoire

Pour la rénovation de votre salle de bain, il faut d’abord vous poser plusieurs questions avant de vous lancer.

L’emplacement de la baignoire.

Celui-ci sera en premier lieu déterminé par votre budget.

Si celui-ci est petit, vous ne pourrez donc pas déplacer la tuyauterie, il vous faudra donc positionner votre baignoire à l’emplacement de l’ancienne et donc en trouver une qui pourra s’adapter parfaitement à celui-ci. C’est-à dire, si par exemple, comme sur la plupart des baignoires, le drain est à une extrémité, vous ne pourrez pas choisir une baignoire dont le drain est au centre. Si vous avez une baignoire intégrée entre trois murs (en alcôve), avec robinets à droite, vous ne pourrez pas choisir une baignoire avec robinets à gauche. Cela semble aller de soi…mais il faut y penser !

Et si vous ne désirez pas toucher aux murs, non seulement votre baignoire devra-t-elle pouvoir s’ajuster parfaitement, mais vous devrez être certain qu’elle passera dans les cadres de portes et dans les escaliers…

Prendre un bain est un acte qui va au-delà de l’hygiène, devenant un moment de détente où le confort doit être parfait. Il vous faudra donc considérer qui sont les utilisateurs avant de faire votre choix. Pour les personnes agées ou les enfants  l’accessibilité aura son importance. Prendrez vous le bain à deux ? Une grande baignoire est un élément majestueux dans une salle de bain, mais son remplissage demandera beaucoup d’énergie (donc d’argent) et de temps. Y a-t-il des personnes de grande taille dans votre foyer ? Celle-ci voudront certainement pouvoir s’immerger sans contorsion. Considerez donc les beosins de tous les utilisateurs avant de faire votre choix.

Maintenant que vous connaissez les limites de votre budget, l’emplacement et les besoins des utilisateurs, vous pouvez faire votre choix.

Sera t-elle en alcôve, sur pattes, sur podium, autoportante avec tablier ou en îlot (La baignoire îlot est une baignoire qui ne nécessite pas de tablier pour son installation. De ce fait, elle peut être installée en décalé par rapport au mur, voire au milieu de la pièce. C’est une baignoire monocoque, sa structure étant moulée en un seul morceau), encastrée , tourbillon ou thérapeutique. La différence entre ces deux derniers types de baignoires réside dans la nature des jets : le bain tourbillon propulse des jets d’eau (comme le spa), alors que le bain thérapeutique éjecte des bulles d’air pré-chauffé.

De plus en plus présente dans nos maisons, la baignoire a su séduire une grande partie de la clientèle des nouveaux propriétaires. Rares sont en effet les maisons neuves à ne pas avoir leur baignoire. Souvent réclamée par Madame, pour le bain des enfants ou le bain-détente, la baignoire s’est imposée en quelques années comme une incontournable. Après les années dédiées à la baignoire fonctionnelle (souvent une baignoire de petite taille, étroite, installée dans un coin de la salle de bain) sont arrivées les années « design ». La baignoire a alors affiché de plus larges dimensions, des courbes plus contemporaines déclinées dans une palette de couleur infinie… La surface de la salle de bain dans son ensemble a également été revue à la hausse et certaines baignoires ont enfin pu être installées en position centrale.  Comble du luxe aujourd’hui, les baignoires sont devenues de véritables « spas » avec bains bouillonnants, luminothérapie et aromathérapie. D’autres sont devenues de véritables bijoux qui s’affichent fièrement comme un élément décoratif à part entière. La baignoire moderne se fait belle, elle joue la polyvalence et transforme notre salle de bain en centre remise en forme.

Les tendances de l’univers du bain

L’aromathérapie

L’aromathérapie est basée sur l’utilisation des huiles essentielles, huiles sans corps gras, destinées à rééquilibrer physiquement et psychiquement l’individu. Mélangés à l’eau du bain et additionnées à la chaleur de l’eau, les effluves des huiles essentielles parfument l’eau, traversent la peau et apportent leurs bienfaits à l’organisme. Détente, relaxation ou au contraire, vitalité et tonicité. À vous de choisir selon votre état !

La balnéothérapie

C’est une technique inspirée des bains bouillonnants qui apporte un véritable  bien être corporel. Elle soulage les maux de dos, les rhumatismes, les muscles tendus. Elle permet de retrouver le calme, de se détendre tout en se sentant plus léger. Elle réduit le stress et stimule la circulation sanguine. Elle peut être conjuguée à l’utilisation d’huiles essentielles.

La chromothérapie

Les couleurs naissent des diverses interactions de la lumière. Cette dernière se décompose en 7 couleurs fondamentales : le rouge, le jaune, l’orange, le bleu, le vert, l’indigo et le violet. La chromothérapie part du principe que chaque couleur nous affecte à sa manière en émettant des ondes vibratoires différentes. En Asie, depuis des siècles, on utilise les couleurs pour guérir ou éveiller l’esprit. La chromothérapie reprend ses principes pour nous apporter détente et calme ou au contraire vitalité et dynamisme.

La musicothérapie

Il est bien connu que la musique possède un effet relaxant sur le système nerveux central. Précieuse aide à la lutte contre le stress, elle permet aussi de retrouver un meilleur moral. Alors prendre un bain tout en écoutant une musique douce, quel bonheur ! De quoi oublier toutes les fatigues de la semaine et attaquer le week-end du bon pied !

Et maintenant la partie la plus fun du dossier, les photos:

Publicités

Une réflexion sur “La salle de bain – partie 1

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s